LES EXAMENS

 

ANGIOGRAPHIE

L'angiographie consiste à l'injection par une infirmière d'un colorant au niveau de la veine du bras. Celui-ci va dans les minutes qui suivent, diffuser au niveau des artères et des veines de l'œil permettant le diagnostique et la localisation des anomalies vasculaires.

 

L'OCT

L'OCT – Tomographie par cohérence optique

Cette imagerie permet de visualiser les structures internes de l'œil. C'est une tecnique non invasive, de réalisation facile sans effet secondaire ni contre-indication.

 

L'echographie

 

L'échographie correspond à la réalisation d'image en coupes échographique de la structure intérieure de l'œil grâce à la traversée d'un faisceau d'ultrasons émis par la sonde d'échographie posée sur la paupière.

 

Le champ visuel

 

Le champ visuel permet la détermination de l'étendue (espace) visible par un œil immobile à l'aide de petite lumière perceptible ou non au sein d'une coupole. Les valeurs sont alors transcrites en cartographie. Il permet d'évaluer l'atteinte du nerf optique dans les glaucomes.

 

La pachymétrie

 

Cet examen permet de mesurer l'épaisseur de la cornée, il est nécessaire pour évaluer au mieux la pression intraoculaire et indiqué dans la chirurgie réfractive.

 

 

La topographie

 

Examen pratiqué avant certaines chirurgies oculaires et nécessaire dans l'étiologie des dégénérescences cornéennes (cornéa guttata)

 

 

Le comptage cellulaire

 

Cet examen permet de mesurer l'épaisseur de la cornée, il est nécessaire pour évaluer au mieux la pression intraoculaire et indiqué dans la chirurgie réfractive.

 

 

 

 

LES TRAITEMENTS

 

Les IVT ou injections intra-vitréennes


Elle permet de traiter la DMLA et les œdèmes rétiniens. Il s'agit d'injection d'anti-VEGF ou de corticoïde directement dans le vitré (liquide remplissant le pôle postérieur de l'œil). Elle a l'avantage d'introduire les substances actives directement à l'intérieur de l'œil contrairement aux traitements généraux très peu efficaces.
Ces injections sont réalisées dans une salle de bloc opératoire présente dans notre cabinet, après anesthésie par collyre et désinfection oculaire à la Bétadine. Les effets secondaires probables sont rares mais non inexistants (les risques sont essentiellement infectieux et hémorragiques).
Le centre Médipole possède une salle dédiée à la réalisation des IVT (Lucentis®, Eylea®, Ozurdex®), de façon quotidienne.

Cet acte doit être réalisé dans des conditions strictes d'asepsie et par un ophtalmologiste expérimenté.

 

 

 

Les LASERS

 

Il existe différents types de laser

Les LASERS REFRACTIFS

Ils sont adaptés pour les traitements de la myopie, de l'hypermétropie, de l'astigmatisme.

Il existe 2 méthodes :

- La PKR (Photokératectomie réfractive) : efficace pour la majorité des myopies et des astigmatismes. Il a comme inconvénient d'être douloureux les 3 ou 4 jours suivants mais il donne de très bons résultats optiques sans risque de complication sur le long terme même en cas de traumatisme ou d'accident.

- Le LASIK : Il s'agit d'un traitement laser à l'intérieur de la cornée après découpe d'un volet. Cette technique doit être réservée essentiellement aux hypermétropes et aux très gros défauts optiques du fait des risques non négligeables.

Il a l'avantage de pouvoir traiter tous les troubles réfractifs avec une récupération visuelle rapide dans les heures ou jours qui suivent l'opération. Il n'y a pas de douleurs en post-opératoire. Son inconvénient : il nécessite des cornées épaisses et peut entrainer dans de très rares cas des déformations cornéennes de type kératocone.

 

Le LASER YAG

Réalisé quotidiennement dans les mois ou années qui suivent une opération de la cataracte. Le traitement dure quelques secondes au cabinet en ambulatoire lors d'une simple consultation. Il peut être également utilisé pour réaliser des iridotomies (traitement du glaucome aigu).

 

Le LASER SLT

...ou trabéculoplastie sélective. Il est réalisé au niveau de l'angle irido-cornéen dans les traitements des glaucomes chroniques. Il se fait sous anesthésie locale (collyre) au cabinet et il permet une baisse de la pression oculaire.

 

Le LASER DE RETINE

Il permet le traitement de toutes les lésions rétiniennes : palissade, trou rétinien, rétinopathie diabétique, thrombose.